L'union contre Macron

Le samedi 5 octobre 2019, occupation du centre commercial Italie2 (paris 13ème).

L'union contre Macron

C'est sans doute la seule façon de s'en débarrasser. L'union des syndicats avec les ouvriers et les étudiants en particulier. On oubliera pas les autres, les chauffeurs de taxi, les conducteurs de trains, le personnel des compagnie aérienne, les professeurs d'université, les instit's, les routiers, les techniciens de tout poil, les chercheurs, les avocats, etc.

Ce soir, samedi 5 octobre, je suis sorti pour voir un feu d'artifice. J'en ai vu qu'un tout petit bout, et de loin. C'était prévu à 23 heures dans toute la presse, à 22 heures 40, c'était fini. Les gens convergeaient vers Bastille pourtant. Tant pis, mais j'aime beaucoup Groupe F.

Pendant ce temps, si j'ai bien tout compris, l'occupation de centres commerciaux se mettait en place partout en France. Je l'ai appris par Twitter. J'ai été surpris, j'avais presque oublié que c'était samedi, et que le samedi ce sont les Gilets Jaunes qui battent le pavé. Mais là, il semblerait qu'il s'agisse d'autre chose. J'ai vu le mot impeachment accolé à celui de Macron, et quelqu'un qui disait qu'il vienne nous chercher.

Et si cette fois ci c'était la bonne ? Le début d'un automne Hong Kongais ?

Je n'en sais rien. Je n'en sais rien, mais j'ai regardé twitter. Et j'y ai vu ce que je partage ci dessous avec vous.

Dimanche matin, le 6 octobre 2019, et 17 heures plus tard, les occupants ont quitté le centre commercial de leur plein gré.


Mise à jour ce lundi 8. Occupation de la chaussée, à Châtelet.

Sources :

0 Commentaires
Loading...