Des têtes sur des ordinateurs

Ces personnes qui ont façonné la révolution informatique.

Des têtes sur des ordinateurs

Seymour Cray (voir plus bas), concepteur de super-ordinateurs, à dit :

I use a Mac to help me design the next Cray.
J’utilise un mac pour m’aider à concevoir le prochain Cray.

Quand il à appris qu’Apple avait acheté un de ses super-ordinateurs pour concevoir leur prochain micro-ordinateur.

La complexité de ces machines est énorme, elles ne peuvent être conçues, simulées, raffinés et construites qu’avec l’aide de celles de la génération précédente. Cela pourrait être presque définir un cercle vicieux : les fabricants de ces monstres toujours plus puissants qui ne servent qu’à démontrer l’utilité de la génération précédente. Regardez ce que je peux faire avec mon ordinateur ! Un nouveau modèle plus puissant !

Mettons des têtes sur ces ingénieurs de génie qui ont mis au point les technologies permettant la constructions des ordinateurs tels qu’on les connait aujourd’hui. Un prochain article se concentrera sur la partie théorique et le logiciel.

Mauchly, Eckert & Von Neumann

Parmi les pionniers trois noms sont inévitables : John Mauchly, J. Presper Eckert et John Von Neumann. On peut voir les deux premiers devant l’ENIAC dont ils sont les concepteurs dans ce film.

Pour John von Neumann, un documentaire sur Arte lui est dédié :

Jack Kilby

L’inventeur du circuit intégré, de la calculatrice, de l'imprimante thermique suffisamment d'autres choses pour recevoir le prix Nobel de physique en 2000.

Gene Amdahl

Gene Amdahl, dont le nom est évoqué quand on parle d’IBM 7030 (Strech) ou bien /360 et /370. Il quittera IBM pour concevoir ses propres ordinateurs vectoriels (Amdahl Corporation) avec l’aide de Fujitsu. Il est connu pour la loi d’Amdahl qui stipule, en gros, que le gain de performances globale est limité par la fraction de temps non-concernée par l’amélioration. Cela est particulièrement utile à garder en mémoire lorsqu’on veut optimiser un programme écrit pour une machine composée d’un nombre important de processeurs. En effet, la partie non parallélisable du programme ne bénéficie pas du nombre élevé de processeurs, il faut donc que les ordinateurs parallèles soient très bons aussi en calculs sériels.
Le CEA fera l'acquisition d'un IBM Stretch en 1963, il tournera jusqu'en 1973.

Sir Maurice Wilkes

Il est anglais, et a fait beaucoup de choses dans sa longue carrière d’ingénieur, je retiens son nom pour avoir inventé la microprogrammation, mais pour d’autres c’est la conception de l’EDSAC. Un bon résumé se trouve dans sa nécrologie. Il sera le second récipiendaire du prix A.M. Turing de l’ACM (Association of Computer Machinery) en 1967.

Maurice (1913–2010 )Wilkes en 1980

Gordon Bell

Chez DEC (Digital Equipment Corporation) pendant assez longtemps pour mettre au point le PDP-6 (36 bits, 1963) et le VAX-11 (32 bits, 1977), et d'autres. Il est actuellement chez Microsoft mais ne semble plus très actif depuis 2015 (il est âgé de 85 ans aujourd'hui).

Seymour Cray

Qui est impliqué dans la construction des Univac, des CDC 6600 et 7600 puis des Cray 1 et 2 ? Seymour Cray, évidement. Son nom est mythique, les super-ordinateurs sortis de ses usines le sont tout autant. Admirez la forme en C du Cray 1. Des livres entiers ont été écrit sur lui ou ses machines, ici, une photo suffit.

Seymour Cray (1925–1996) devant un Cray-1 (1972).

Daniel Hillis

Concepteur de la Connection Machine (Machine à Connexions), dotée de ses 65 536 processeurs, pendant de longues années l’ordinateur le plus puissant au monde. Et avec que des processeurs de 1 bit ! Ci-dessous au centre entouré de sa petite troupe. T-shirt devenu collector, par ailleurs.

Tadashi Watanabe

Ce Japonais est l'ingénieur en chef qui à conçu la série de super ordinateur SX de NEC. Il est le premier japonais à recevoir le prix Seymour Cray en 2006. Ci dessus celui de Météo France en 2007.

Photo de couverture : https://poltracknet.wordpress.com/tag/digital-equipment-corporation/
0 Commentaires
Loading...