Grève ? Profitons-en pour re-regarder The OA.

Brit Marling. The OA herself.


1 minute à lire
Grève ? Profitons-en pour re-regarder The OA.

Il est extrêmement difficile de parler de cette série, hélas inachevée, en deux saisons.

La première difficulté est qu'elle est totalement atypique, une sorte d'OVNI dans le monde des TV shows. Ce n'est pas de la SF, ce n'est pas de la Fantasy, c'est surréaliste, ce n'est pas une série dramatique, c'est tout à la fois, et même plus. À la fin de la première saison j'étais choqué de constater qu'absolument tous les éléments de compréhension avaient tous été savamment distillés épisodes après épisodes.
Tous.
Je me suis dis que si j'avais peut-être été plus perspicace ou concentré j'aurais pu les discerner. Mais en fait non, c'est impossible : ils ne sont même pas cachés, c'est juste qu'on glisse dessus sans les voir, un tour de force cinématographique comme pourrait s'exclamer un américain.

La seconde difficulté est qu'absolument tout est totalement improbable, mais on ne peut qu'y croire. Et comme pour la saison 1, le dernier épisode de la saison 2, Overview, nous offre une double mise en abîme finale.

Et c'est superbement bien filmé et interprété.

En conclusion, même si pour l'instant on a que 2 saisons sur 5 prévues, c'est une série à ne pas manquer. #SaveTheOA #TheOAisReal

Ci-dessous l'actrice principale Brit Marling qui est aussi l'auteur de la série avec son complice Zal Batmanglij. C'est une copie-d'écran : j'ai photographié l'écran de la télévision pendant que je regardais un épisode de la saison 2.

Brit Marling, The OA, saison 2.

(et pour les fans, un message de Brit)

View this post on Instagram

🐙

A post shared by Brit Marling (@britmarling) on

Related Articles

Quand tu zones dans les Périchaux
1 minute à lire
TRONCS
1 minute à lire
Entrée de parking
1 minute à lire
Stalker des bois
1 minute à lire
Fauteuil design
1 minute à lire

GO TOP

🎉 You've successfully subscribed to La Chienlit!
OK